Adago Yacouba désapprouve la destitution de l’exécutive du 6e et 7e arrondissement

WhatsApp-Image-2017-05-10-at-20.06.02-785x500À travers des pétitions, les conseillers municipaux de 6e et 7e arrondissement de la commune de N’Djamena ont demandé dans un passé, la destitution de l’exécutive ces deux communes. Interrogé sur ce point, le délègue général du gouvernement auprès de la commune de N’Djamena Adago Yacouba mentionne que ces pétitions sont nul et sans effet. Pour lui, si les conseillers constatent des dérives de la gestion, ils peuvent se réunir à la mairie et demander des sanctions en conformité aux textes. Le délégué avance que la demande des conseillers n’obéit pas à la disposition de l’article 30 et 31 de la loi 09 portant statut particulier de la ville de N’Djamena. Outre, il affirme qu’une étude sera établie pour déterminer si possible ce qui est reproché aux maires.   Expliquant que selon les investigations, la rencontre des conseillers se fait porte à porte au quartier, en catimini sans même la présence du maire qui est le président du conseil municipal¸ le délègue général du gouvernement auprès de la commune de N’Djamena Adago Yacouba en conclu que leurs pétitions sont nul et sans effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *